2507020554_575529559e

Le pain était la principale nourriture de base. On en mangeait beaucoup. A la boulangerie, y'avait pas grand choix : une tourte de 15 livres, une tourte de 10 livres et un pain long de 5 livres ou 2 kg 500 que l’on appelait  aussi"miche". La "miche" pouvant dépasser les 7 kg, est le pain de base .

Le matin, les "anciens", après avoir bu le café, prenaient leur casse-croûte fait de pain, de vin rouge , de quelques restes de la veille,du fromage On ne gaspillait pas en ce temps là ,surtout la pain respecté au delà de tout..
La soupe était présente matin, midi et soir. L’été, durant les moissons, , vers les 4 heures de l’après-midi, on refaisait un autre chabrot.   ,  où un "mijot"  :
dans un récipient  saladier où soupière , mettre du pain dur coupé en petits carrés  l'arroser de vin frais et sucré   le laisser s'imbiber de ce dernier une heure à peu prés..c'est très rafraîchissant

Faire chabrot (ou chabrol dans certaines région) on dit aussi " faire godaille" c est une vieille coutume paysanne qui consiste, avant de finir la soupe, d’y verser du vin et de le boire à même l’assiette. . C’est une coutume qui n’existe plus guère que dans le sud-ouest de la France.

Fees_161

Fleur de Farine